A 2 km au sud de Nuits Saint Georges, le Domaine de l'Arlot raconte l'histoire et la pérennité d'une vieille propriété bourguignonne de la Côte de Nuits.


D'anciennes archives évoquent la présence de Jean-Charles Vienot, héritier d'une longue lignée bourguignonne comme propriétaire d'une maison et de vignes à la fin du XVIIIème siècle dans le village de Prémeaux. Homme entreprenant, il fait construire des murs autour du domaine et crée ainsi le Clos de l'Arlot.


En 1891, la propriété est vendue à un négociant en vins, Jules Belin qui agrandira le domaine avec l'achat du Clos des Forêts Saint-Georges et du Clos du Chapeau, un ensemble qui va former le Domaine de l'Arlot. Ses héritiers céderont les bâtiments et les vignes à AXA Millésimes, près d'un siècle plus tard, au début de l'année 1987. Depuis, AXA Millésimes s'est porté acquéreur de deux vignes : Vosne Romanée Les Suchots 1er Cru et Romanée Saint Vivant, Grand Cru.


En savoir +

Une maison bourguignonne qui porte l'empreinte du XVIIIème siècle...

Un fabuleux parc abritant un immense cèdre du Liban...

Une ancienne carrière de marbre...


Le Domaine de l'Arlot est d'abord un lieu qui symbolise le rayonnement d'un art de vivre. Sa forte identité reflète une longue histoire des vins et la volonté évidente de partager le plaisir.


Un parc fabuleux

François Vienot, le fils de Jean-Charles avait rêvé d'un parc singulier dans la dépression d'une ancienne carrière. Aujourd'hui, des arbres centenaires, une lumière tamisée par le feuillage et des pierres qui furent sculptées par de nombreux artistes à la demande de Jules Belin composent un lieu théâtral et fabuleux qui tranche avec la rigueur des rangs de vigne.


Les figures clés dans l'histoire du domaine

L'histoire récente de la propriété reste marquée par la présence de Jean-Pierre de Smet qui a dirigé le domaine pendant près de deux décennies. En janvier 2007, il transmet la gérance à Christian Seely qui confie la direction technique tout d'abord à Olivier Leriche, puis à Jacques Devauges à partir d'août 2011, et à Géraldine Godot à partir de septembre 2014.


Géraldine Godot est microbiologiste et oenologue. Native de la Bourgogne, elle a fait ses études ainsi qu'une grande partie de sa carrière professionnelle dans la région.