Le temps

Un des millésimes les plus précoces de ces dernières années ! Un printemps aux températures estivales a permis une pousse de la vigne rapide, malgré une pression oïdium présente jusqu'en juillet. La véraison s'est enclenchée mi-juillet sous des températures supérieures à 35°C. Des pluies salvatrices sont arrivées en août mais la précocité est restée d'actualité.

Les vendanges

Elles se sont déroulées les 3 et 4 septembre pour les blancs et du 4 au 9 septembre pour les rouges.

La récolte

Le mois de juin s'est avéré être le plus chaud depuis 2003 et a entraîné sur certaines parcelles des phénomènes de coulure. Ce millésime est marqué par un très bon état sanitaire, peu de tri et une maturité phénolique excellente. Les grappes saines ont permis de vinifier en vendanges entières de nombreuses appellations. Avec une récolte de 24 hl/ha, les rendements restent néanmoins inférieurs à la normale.

Les vins rouges

Les robes sont éclatantes et les nez charmeurs et pétillants de fruits. D'élégants tanins tapissent la bouche et révèlent le bel équilibre entre structure, fruit et concentration. Très dense, sans lourdeur, ce millésime exprimera toute sa splendeur dès sa jeunesse avec également un bon potentiel de garde.

Les vins blancs

Mis en bouteilles en décembre 2016 avec un passage de 3 mois en cuve, ils ont gardé une belle tension avec des arômes de fleurs blanches et d'abricot. Frais, droit, sans manquer de gras et de rondeur, ce millésime fait saliver et se révèle tout en profondeur et délicatesse.